Intimiteiten (2021)

Projet modulable (intérieur ou extérieur)

Dans la période que nous vivons actuellement, défendre un rapport poétique au monde nous apparaît essentiel, comme cultiver un espace personnel physique et mental apaisé.

Ce duo puise son essence dans le tableau Intimiteiten, du peintre Hollandais Kenne Grégoire. Une étreinte, réponse à la confusion du monde actuel et au sentiment d’insécurité qui y règne. Un geste d’unité pour parler d’équité, d’amour, d’harmonie.  Il s’agit d’explorer le rapport de confiance des corps, d’ancrer la relation dans la sincérité, pour faire dialoguer nos intimités.

C’est aussi étreindre le vivant, prendre conscience des interdépendances qui tissent notre rapport au monde. Une pierre repose dans l’espace, tout au long de cette étreinte elle prendra diverses symboliques : pressée contre les corps ou déposée au sol, elle modifie notre rapport à l’espace et à notre imaginaire. 

Comme c’est le cas pour une image, nous souhaitons suspendre le temps, laisser apparaitre la beauté d’un moment, le lyrisme d’une situation, la délicatesse d’un instant. Un moment de quiétude, en dehors de tout, à l’essentiel de l’humain.

IMG_E0684 2

Idée Originale Capucine Goust

Chorégraphie et interprétation Capucine Goust & Rafael Pardillo

Création Lumière Alban Rouge

Création musicale (en cours)

Durée : entre 25 et 45 minutes

Production M.C.A.

Coproductions (en cours) Centre Chorégraphique National de La Rochelle-direction Kader Attou ; Groupe de Recherches Polypoétiques (Mécénat) ; Avec le soutien du Département du Morbihan

 Accueil studio (en coursDomaine de Kerguéhennec ; Micadanses

IMG_0452 2